UN ART DE FAMILLE, D’ÉLIE BRICENO